4 5

  Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » ILS / ELLES ONT DIT » Pileface reconnu et référencé
  • > ILS / ELLES ONT DIT
Pileface reconnu et référencé

D 1er février 2024     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Philippe Forest dans « Hommage à Philippe Sollers », Gallimard

GIF

« Pendant trente ans, j’ai défendu l’idée que l’œuvre de Sollers était la plus essentielle. Je le disais, je l’écrivais, je le démontrais. Au total, un millier de pages au moins... Qui dit mieux ? Je ne vois personne à part sur l’encyclopédique site PileFace ! »

Philippe Forest
in Le plus vivant

GIF
GIF

À propos de Philippe Forest

GIF

Philippe Forest, éminent exégète de Philippe Sollers. Thèse de doctorat en Littérature française sur « Les romans de Philippe Sollers ». Depuis 1995, il enseigne à l’université de Nantes où il est professeur de littérature. Il est l’auteur d’essais consacrés à la littérature et à l’histoire des courants d’avant-garde (notamment :
Philippe Sollers, Seuil, 1992, Histoire de Tel Quel, Seuil, 1995, De Tel Quel à L’Infini, nouveaux essais (Allaphbed 2), éditions Cécile Default, 2006)
parmi plus de 25 essais dont Aragon, Gallimard, 2015 Prix Goncourt de la biographie.
Auteur également d’une dizaine de romans.
Collaborateur régulier des pages littéraires de la revue Art Press et, occasionnellement dans d’autres revues et journaux. Depuis 2011, il est, avec Stéphane Audeguy, co-rédacteur de La Nouvelle Revue française des éditions Gallimard.

GIF

« Dossier Sollers » du site Tokyo Time Table de Michaël Ferrier

En fin du dossier, cette mention :

« Le meilleur site sur Sollers, et l’un des meilleurs de la toile pour tout ce qui concerne l’art en général et la littérature. Informé, érudit, ouvert, transversal, brillamment illustré, régulièrement mis à jour : un régal. »
GIF
GIF

Le site officiel de Philippe Sollers.

GIF

Une belle page en cours d’élaboration, à consulter ICI

GIF

À propos de Michaël Ferrier

GIF

Agrégé de lettres, docteur ès-lettres de l’université Paris-Sorbonne, il est professeur à l’université Chuo de Tokyo (Japon).

L’œuvre de Michaël Ferrier est à la fois celle d’un essayiste et d’un romancier : elle se situe aux frontières de plusieurs univers culturels (français, japonais, créole : grand-mère indienne, grand-père mauricien, né en Alsace, Michaël Ferrier passe son enfance en Afrique et dans l’océan Indien, et a fait ses études à Saint-Malo et à Paris.), aux frontières également de plusieurs disciplines (littérature, musique, philosophie, critique d’art).

« Plus de vingt années d’échanges avec Sollers » déclare t-il dans « Hommage à Philippe Sollers » publié par Gallimard. Il s’est surtout fait connaître par l’analyse qu’il a donnée du désastre de Fukushima, dont il fut le témoin direct. Son livre "Fukushima, récit d’un désastre" en 2012 a été publié chez Gallimard, ainsi que « Notre ami l’atome » co-écrit avec le réalisateur Kenichi Watanabe, collection L’Infini / Gallimard publié le 20 mai 2021 à l’occasion du dixième anniversaire de la catastrophe. Mais on lui doit aussi : Tokyo, Petits portraits de l’aube, paru chez Gallimard en 2004, livre qui a reçu le prix littéraire de l’Asie 2005. On lui doit aussi Mémoires d’outre-mer, Gallimard, 2015, ainsi que François, portrait d’un absentt, Gallimard, 2018 (prix Décembre). En 2022, : Prix du festival international Uranium du film documentaire (pour Notre ami l’atome, réalisé par Kenichi Watanabe)

Il collabore régulièrement pour des critiques littéraires et artistiques aux revues Art Press, L’Infini et la Nouvelle Revue française.

Il bénéficie aussi d’une audience internationale : des universités prestigieuses ont en effet consacré des colloques à son œuvre. Après un premier colloque international dès 2017 à l’université d’Édimbourg, réunissant des spécialistes venus d’Angleterre, de France, des États-Unis et du Japon, l’université du Tohoku au Japon et l’université de Birkbeck à Londres lui ont également consacré des colloques en 2019, avant l’University State of Florida en 2022. Ses livres sont traduits ou en cours de traduction dans de nombreux pays : Chine, États-Unis, Italie, Japon, Portugal, Inde...

Crédit : D’après Wikipedia et diverses sources.

GIF

Pileface référencé à l’IMEC

Les archives de Philippe Sollers rejoignent l’IMEC. Sur la page dédiée à l’écrivain, nous avons découvert avec surprise et intérêt la mention de pileface dans la section Bibliographie :

Section Bibliographie :

- Philippe Forest, Philippe Sollers , Seuil, 1992.
- Philippe Forest, Histoire de Tel Quel, 1960-1982 , Seuil, coll. Fiction & Cie, 1998 (ISBN 978-2020173469).
- Philippe Forest, « Sollers (Philippe) [Philippe Joyaux] », dans Jacques Julliard et Michel Winock (dir.), Dictionnaire des intellectuels français : les personnes, les lieux, les moments , Paris, Le Seuil, 2009 (ISBN 978-2-02-099205-3), p. 1300-1301.
- Julia Kristeva, Polylogue , Paris, Seuil, coll. Tel Quel, 1977.
- http://www.philippesollers.net/infini.html
- https://www.pileface.com

C’est Julia Kristeva qui a décidé de transférer les archives de Sollers à l’IMEC
Elle est aidée dans cette tâche par Georgi K. Galabov - l’artisan de la constitution du fonds Sollers de l’IMEC. Fidèle assistant de Sollers, vidéaste et animateur du site officiel de l’écrivain, qui contribue aussi à la préparation de la prochaine parution, début mars, du roman sur lequel Sollers travaillait au moment de son décès : « La deuxième vie ».

portail-collections.imec-archives.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre

RACCOURCIS SPIP : {{{Titre}}} {{gras}}, {iitalique}, {{ {gras et italique} }}, [LIEN->URL]

Ajouter un document