4 5

  Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE SOLLERS » Yann Moix rend hommage à Philippe Sollers
  • > SUR DES OEUVRES DE SOLLERS
Yann Moix rend hommage à Philippe Sollers

Série Témoignages

D 20 mai 2023     A par Albert Gauvin - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Libre antenne - week-end, 7/8 mai.

L’Antenne libre rend hommage à Philippe Sollers
GIF
Yann Moix et le Club de la terrasse lisent certains de ses textes
GIF

GIF
Au bout d’une heure trente, lecture des dernières pages de Paradis I
GIF

mais quel est donc ce voyageur qui se hâte de si bon matin à travers les rues avec sous le bras un petit paquet de forme rectangulaire il a l’air bien décidé à arriver le plus tôt possible à destination sa mine n’est ni gaie ni sévère résolue plutôt comme s’il s’apprêtait à un acte qui réclamera de sa part une grande concentration il est sept heures c’est une journée de printemps vive claire le voyageur presse le pas il est bien tôt pour un employé ou bien rentre-t-il chez lui après une nuit à propos de laquelle son visage exprime une satisfaction renfermée ou bien s’agit-il d’un terroriste qui s’apprête à jeter une bombe à moins qu’il tire brusquement un pistolet du paquet qu’il continue à serrer sous son bras gauche, avec trop d’énergie pour ne pas attirer les soupçons d’un policier si l’un d’eux se trouvait là aujourd’hui ce qui n’est pas le cas les rues étant presque désertes en cette matinée de mai où va-t-il sa précipitation est étrange le voici qui passe devant la haute façade de la banque de données centrales il se dirige vers la cathédrale il ne va tout de même pas y pénétrer mais si voici qu’une petite porte s’est ouverte sur le côté droit de l’édifice comme dans un scénario minutieusement minuté le voyageur qui paraît par conséquent attendu s’engouffre dans l’embrasure tandis que l’homme qui lui a ouvert referme précipitamment le battant les voici tous deux à l’intérieur ils se saluent en silence d’une façon qui implique peut-être un signe de reconnaissance tout en s’engageant dans la nef imposante encore sombre mais déjà éclairée par les premiers reflets qui filtrent doucement à travers les vitraux bleutés ils avancent vers l’autel l’homme qui tout à l’heure a ouvert la porte se penche vers son compagnon et lui dit rapidement à voix basse nous allons faire vite si tu veux à quoi le voyageur imperturbable répond de la même façon c’est bien mon intention le prêtre car c’était un prêtre ajoute il y a eu quelques difficultés au dernier moment mais l’intervention a pu avoir lieu tout est aplani tu sais que nous sommes tout à fait en dehors des règles nous risquons un procès si la chose se sait le voyageur avec une imperceptible nervosité répond je sais on ne saura rien je vous remercie je suis très conscient de la faveur qui m’est faite ils avancent toujours dans l’allée centrale glissant sur les dalles funéraires jaunes blanches roses décorées de dessins d’os entrelacés de lettres noms dates gravés ils arrivent au pied de l’autel s’arrêtent le prêtre après un moment d’hésitation dit à voix haute introïbo ad altare dei la voix bien timbrée résonne, sous les voûtes semble réveiller les pierres roule comme un léger coup de tonnerre inattendu par un matin si ensoleillé à quoi le voyageur répond sur le même ton neutre mais ferme qui laetificat juventutem meam ils sourient tous les deux comme s’il s’agissait d’une allusion connue d’eux seuls contournent l’autel et se dirigent vers le mur du fond dans lequel à hauteur du visage une petite ouverture a été discrètement préparée le prêtre dit voilà c’est là le voyageur regarde se retourne lève les yeux regarde encore puis prend son paquet dans la main droite enlève le grossier emballage de papier qui recouvrait l’objet qu’il tient maintenant devant lui c’est seulement un livre neuf récemment imprimé que d’un geste sec et précis il glisse à présent dans le mur le prêtre prend la pierre de la même dimension sans aucune inscription posée sur le sol et la remet en place en disant ce sera cimenté ce soir le voyageur maintenant a l’air rêveur il demande est-ce que tu veux bien me redire cette histoire de pierre mais oui dit l’autre le fondement l’angle celle qui a été rejetée kephas pierre et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle le voyageur hoche la tête ne tiendront pas ou ne prévaudront pas l’hadès le sheol quelque chose des deux au-delà des deux dit l’autre voilà je crois que nous pouvons nous quitter maintenant merci dit le voyageur tu sais dit l’autre nous vivons des temps singuliers ils se serrent la main le voyageur ressort par la petite porte latérale qui se referme derrière lui sans bruit il traverse la grande place se retourne plusieurs fois comme pour s’assurer qu’il n’a pas été suivi il va ensuite s’asseoir à la terrasse du café qui vient à peine d’ouvrir il commande un express serré qui lui est aussitôt servi le boit avale un verre d’eau glacée bâille deux fois de sommeil allume une cigarette puis soudain relâché léger renverse négligemment la tête au soleil

L’extrait de l’interview de Philippe Sollers sur la psychanalyse
GIF

GIF

Au cœur de la nuit, les auditeurs se livrent en toute liberté aux oreilles attentives et bienveillantes de Yann Moix. Pas de jugements ni de tabous, une conversation franche, mais aussi des réponses aux questions que les auditeurs se posent. Un moment d’échange et de partage propice à la confidence pour repartir le cœur plus léger.

Crédit : Europe 1

GIF

LIRE (par exemple) :
BHL : La révolution selon et avec Philippe Sollers
Philippe Sollers, Entretien avec Yann Moix : Au diable, le cinéma ! (Hitchcock suffit)
Yann Moix : L’Évangile selon Philippe
Kafka : La Parole (Sollers invité de Yann Moix)

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre

RACCOURCIS SPIP : {{{Titre}}}, {{gras}}, {italique}, {{ {gras et italique} }}, [LIEN->URL]

Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)