4 5

  Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE TIERS » Le Prix des libraires 2022 décerné à Marie Vingtras pour son premier roman (...)
  • > SUR DES OEUVRES DE TIERS
Le Prix des libraires 2022 décerné à Marie Vingtras pour son premier roman "Blizzard"

D 19 mai 2022     A par Viktor Kirtov - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


Le Prix des libraires a été décerné au premier roman de Marie Vingtras, "Blizzard" aux Éditions de l’Olivier.

JPEG - 21 ko
Marie Vingtras © franceinfo

La remise du Prix s’est déroulée le mercredi 18 mai, la cérémonie de remise du Prix des Libraires s’est tenue au Café Livres à Paris en présence, notamment, de Miguel Bonnefoy, parrain de cette édition, d’Olivier Cohen et de Jeanne Grange, éditeur, du jury et des partenaires. L’annonce officielle a été lancée en avant-première dans l’émission « La Grande Librairie » de François Busnel.

Marie Vingtras succède à Miguel Bonnefoy, récompensé pour « Héritage » publié aux éditions Rivage, roman qui s’est vendu à 75000 exemplaire jusqu’à aujourd’hui.


feuilleter le livre sur amazon.fr

Ce roman de la rentrée littéraire d’août 2021 est le récit bref et saisissant de la disparition d’un garçon perdu de vue par sa mère, un jour de tempête dans le nord de l’Alaska. Marie Vingtras, avocate qui écrit sous pseudonyme, fait parler les protagonistes du drame.

"Rares sont les romans aussi bien structurés, tant dans la construction que dans le travail sur les personnages et les lieux", a commenté la présidente du jury, la libraire Nathalie Iris.

Qui est Marie Vingtras ?

Marie Vingtras est née à Rennes en 1972. Elle est avocate à la Cour mais l’essentiel de son activité consiste à rédiger des mémoires devant la Cour de cassation. Après avoir raconté pendant plus de vingt ans la vie des autres, elle a voulu raconter enfin ses propres histoires, en les situant dans un univers radicalement différent du quotidien rythmé par le droit.Blizzard, écrit sous un pseudonyme emprunté à Caroline Rémy, première femme grand reporter en France, est son premier roman. Il a reçu un magnifique accueil en librairie

Le mot de MARIE VINGTRAS

« C’est un libraire qui a nourri mon écriture de livres que je n’aurais sans doute jamais lus sans lui. Ce sont des libraires indépendants qui me font l’honneur de me remettre aujourd’hui leur prix des libraires, comme si « la boucle était bouclée ».
Un livre n’a pas d’existence sans un libraire pour le porter et « Blizzard » l’a été par de multiples mains, il a été conseillé, transmis avec générosité et passion. C’est donc avec une immense joie que j’accueille ce prix d’une profession qui n’a jamais cessé de m’émerveiller. »

.

La presse célèbre Marie Vingtras et son premier roman « Blizzard » !

« Le meilleur premier roman de la rentrée littéraire » François Busnel, La Grande Librairie

*

« Un petit bijou » Bruno Corty, Le Figaro

*

« Au-delà de l’architecture parfaite du récit, Marie Vingtras a l’art d’entretenir la tension ». Marianne Payot, L’Express

*

« Un premier roman d’une immédiate et redoutable efficacité » Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres

*

« Un premier roman noir et lumineux », Claire Devarrieux, Libération

*

« Un roman qui m’a enthousiasmée » Patricia Martin, France Inter, Le Masque et la plume

*

« Un premier roman comme un coup de force. » Johan Faerber, Diacritik

*

Le mot des libraires du jury

« « Blizzard » est une très belle découverte, qui m’a happée par sa puissance d’écriture et d’évocation. Rares sont les romans aussi bien structurés, tant dans la construction que dans le travail sur les personnages et les lieux. Un Prix des Libraires que nous ne serons pas prêts d’oublier, c’est certain ! »

Nathalie Iris , présidente

*

« Il fallait bien un prix des Libraires pour récompenser ce formidable premier roman de Marie Vingtras qui fait preuve d’une grande maîtrise littéraire en nous livrant un texte haletant et percutant. Du blizzard naît une certaine justice ! »

Géraldine Petry , librairie Hall du livre

*

« Ce grandiose premier roman est de ceux qu’on lit d’une traite, en apnée, complètement ferré par une tension folle et des personnages aussi secrets qu’envoûtants. Il est de ceux que les libraires peuvent mettre d’autorité dans la main des lecteurs en leur disant avec des étoiles dans les yeux « Il va vous plaire ! ». Il est le parfait lauréat pour cette édition 2022 du Prix des Libraires ! »

Aurélie Barlet , librairie Pléiade

*

« Un roman choral addictif, construit comme un polar où chaque personnage finit par se révéler au lecteur et à lui-même. »

Élodie Bonnafoux , librairie Arcanes

*

Le Prix des libraires

Décerné par un réseau de près de 2.000 libraires indépendants, le Prix des libraires a été créé en 1955. Certains de ses lauréats (Laurent Gaudé, Didier Decoin, Patrick Modiano et Georges Conchon) ont ensuite obtenu le prix Goncourt.

Quand Marie Vingtras était invitée de la Grande Librairie

Présentée par François Busnel
1er sept. 2021

Marie Vingtras est la mère du meilleur premier roman de cette rentrée littéraire. "Blizzard" aux éditions de l’Olivier est un huis clos dans les grands espaces soutenu par un suspense infernal. Véritable réflexion sur la paternité car les héros et les salauds ne sont pas toujours ce que l’on croit.

La critique d’Yvan_T sur Babelio

Parmi l’avalanche de livres publiés lors de cette rentrée littéraire d’automne, ce premier roman de Marie Vingtras ne terminera pas enseveli parmi tant d’autres car il s’avère excellent !

Le « Blizzard » dont il est question est celui qui souffle sur les terres hostiles de l’Alaska. le genre de tempête qui vous invite à rester cloîtré chez vous, en espérant avoir assez de bois pour survivre et une bonne pelle pour tout déblayer une fois terminé. Malheureusement, Bess a tout d’abord eu la mauvaise idée de sortir avec le « petit », puis de lui lâcher la main le temps de refaire ses lacets. Un bref instant d’inattention qui a conduit à la catastrophe : le « petit » vient de se faire avaler par le blizzard !

Pour son premier roman, Marie Vingtras propose non seulement une course contre la montre haletante avec le mince espoir de pouvoir retrouver ce gosse vivant, mais surtout un huis-clos à ciel ouvert où les personnages partis à sa recherche vont se trouver eux-mêmes. Proposant des phrases courtes et des chapitres de seulement quelques pages, l’auteure rythme son récit comme un thriller à l’américaine, faisant monter la tension crescendo et tenant le lecteur en haleine de la première à la dernière page.

Ce récit choral invite à suivre quatre personnages qui prennent tout à tour la parole au fil des chapitres. Si tout disparaît progressivement sous un immense tapis de neige, des terribles secrets profondément enfouis refont progressivement surface. Quand on vient se planquer dans le trou du cul du monde, on a forcément quelque chose à cacher ! Livrés à eux-mêmes au coeur de cet environnement hostile, ils doivent non seulement affronter la nature, mais également leur propre passé.

En isolant ses protagonistes dans cet endroit reculé du monde battu par des vents glacés, Marie Vingtras nous installe au plus proche de ses personnages. Les seules voix qu’elle partage sont les monologues d’individus en quête d’eux-mêmes, qui se dévoilent au fil de leurs pensées. le gosse demeure introuvable, mais la vérité refait indéniablement surface. Au coeur de la tempête, l’heure est à la confession !

La Grande Librairie n’a pas menti, « Blizzard » fait en effet partie des incontournables de cette rentrée d’automne ! ->]

Crédit :
prix-des-libraires
Franceinfo.fr
Babelio.com

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)