Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » NOTES » Stéphane Zagdanski donne à lire Mes Moires par : PileFace.com
  • > NOTES

Stéphane Zagdanski donne à lire Mes Moires

D 30 mars 2010     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

C’est gratuit, c’est rare. C’est sur parolesdesjours.

Cela commence comme ça :

Mes Moires

Quatrième de couverture
JPEG - 19.7 ko
Zagdanski en 1992

Qu’est-ce qui fait au fond la différence au jour le jour entre la vie d’un écrivain
et celle d’un autre homme ?
L’écrivain, de sa naissance à sa mort, se doit de concevoir ce qui l’a conçu, et comment, et pourquoi. Peu à peu ses yeux se dessillent. Il réalise que son apparition a été fomentée dans la brume d’un crime aussi absurde que banal commis à son encontre mais pour lequel c’est lui qu’on poursuit.
D’un côté la Censure. Parents, famille, professeurs, amis, copines, universitaires, femmes, éditeurs, critiques, avocats, juges, contemporains évanescents. Flore venimeuse, frémissante faune témoignant à son insu de l’incommensurable puérilité du genre humain. Narcissisme givré, surdité délirante, frigidité exaltée, névrose en plaques, morbidité aiguë, rancoeur passionnée, mégalomanie aigrie, hystérie perpétuelle.
En face il y a vous et vos phrases, depuis toujours vos seules alliées. C’est un combat, en effet, et des plus inégaux puisqu’il vous suffit de le décrire pour le remporter.
Voici donc ma vie en fragments. D’où me vient ma force, où elle va. Ce que j’ai observé, appris, compris, expérimenté, décidé, ce à quoi je m’attends, ce qui ne saurait me surprendre. Le lecteur avisé est autorisé à m’appliquer cette sentence enflammée de Baudelaire : « Je sais ce que j’écris, et je ne raconte que ce que j’ai vu. »
S. Z.

*

Mémoire, mère des Muses

Don’t explain. « Mes Moires » : les éclats moirés de ma mémoire, les hasards tramés de mon moi, le lot armorié de mes mots etc.
Inutile je pense de vous faire un dessin.
Naissance. Le 28 avril 1963 à Paris, soit 5723 années après la création du monde.
Peu sinon pas de souvenirs.
Un bon début. Le 28 avril 1553, « un certain livret de folastries » attribué à Pierre de Ronsard « plein de turpitudes lascives contenant plusieurs indignités contre les bonnes moeurs » est condamné au feu.
Le 28 avril 1900, après un voyage en chemin de fer de vingt-deux heures Marcel Proust débarque à l’Hôtel de l’Europe, sur le Grand Canal, à Venise.
Le 28 avril 1923, James Joyce est opéré pour la troisième fois de la cataracte, à Paris.
Le 28 avril 1937, Django Reinhardt Coleman Hawkins et Benny Carter enregistrent Out of Nowhere à Paris.
Le jour où je nais Jean-Paul Sartre date et dédie une première version dactylographiée du manuscrit des Mots « À Michelle ».
Mes Moires c’est mes Mots mais en mieux.

*

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)