vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE TIERS » Baudelaire par Baudelaire
  • > SUR DES OEUVRES DE TIERS
Baudelaire par Baudelaire

9 avril 1821 - 31 août 1867

D 28 août 2017     A par A.G. - C 1 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


« Sentiment de solitude, dès mon enfance.
Malgré la famille, et au milieu des camarades, surtout,
— sentiment de destinée éternellement solitaire.
Cependant, goût très vif de la vie et du plaisir. »

« Avant tout, être un grand homme et un saint pour soi-même. »

« Être un grand homme et un saint pour soi-même, voilà l’unique chose importante. »

Baudelaire, Mon coeur mis à nu.

Charles Baudelaire est mort à Paris le 31 août 1867. Le 18 octobre 1967, à l’occasion du centenaire de sa mort, France Culture lui consacrait une série d’émissions. Les nuits de France Culture ont rediffusé deux d’entre elles, réalisées par Paule Chavasse et Claude Pichois : Baudelaire par Baudelaire et Baudelaire et les femmes. Claude Pichois (1925-2004), est l’éditeur des Oeuvres complètes et de la Correspondance de Charles Baudelaire dans la Pléiade (1973-1976). L’intérêt majeur de ces émissions est qu’elles retracent la biographie et la pensée du poète à travers la lecture de ses textes ou de la correspondance de ses proches. Ceux-ci étaient lus, pour l’essentiel, par l’excellent Michel Bouquet et par Alain Cuny pour Les Fleurs du mal.


Baudelaire, Autoportrait, 1848.
Zoom : cliquez l’image.

1. La jeunesse.
« Le premier venu, pourvu qu’il sache amuser, a le droit de parler de lui-même. »

2. La jeunesse (suite).
« Stendhal a dit quelque part ceci, ou à peu près : j’écris pour une dizaine d’âmes... »

3. Avril 1842. Dilapidation de l’héritage. Installation dans l’île Saint-Louis. Connaissance de Jeanne. Première amitiés littéraires. Premières oeuvrettes...
Les Fleurs du mal

4. 1857. Le procès des Fleurs du mal [1]. Lettre à Madame Sabatier... Le vent de l’aile de l’imbécillité.

5. 1862. Le vent de l’aile de l’imbécillité (reprise volontaire). J’ai trouvé la définition du Beau, de mon Beau. Eugène Delacroix... La chute à Bruxelles. Crénom !


Baudelaire par Carjat, 1865.
Zoom : cliquez l’image.

TEXTES :
Oeuvres, poésies, essais, traductions sur wikipedia
Mon coeur mis à nu
Les Fleurs du mal
Les épaves
Le spleen de Paris

SUR PILEFACE (sélection) :
A propos de Baudelaire
Baudelaire érotique
Poèmes interdits
La révolution du style : l’école des voyants
Par-delà l’enfer et le ciel
Poésie et « Révolution »
Les Liaisons dangereuses. Notes de Baudelaire
« La dormeuse du val »


Baudelaire par Courbet, 1848.
Photo A.G., 5-10-16. Exposition L’oeil de Baudelaire. Zoom : cliquez l’image.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document


1 Messages