4 5

  Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE TIERS » Exposition de Christian de Portzamparc, lauréat 2022 du Prix Charles (...)
  • > SUR DES OEUVRES DE TIERS
Exposition de Christian de Portzamparc, lauréat 2022 du Prix Charles Abella

Académie des beaux-arts, du 8 décembre 2022 au 22 janvier 2023

D 8 décembre 2022     A par Albert Gauvin - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook



Christian de Portzamparc, Prix Charles Abella.
ZOOM : cliquer sur l’image.

Exposition de Christian de Portzamparc


Exposition Christian de Portzamparc.
ZOOM : cliquer sur l’image.

L’Académie des beaux-arts a décerné le Grand Prix d’Architecture (Prix Charles Abella) 2022 à Christian de Portzamparc et accueille à cette occasion du 8 décembre 2022 au 22 janvier 2023 les œuvres de l’architecte au Pavillon Comtesse de Caen. À travers la sélection de 25 projets emblématiques de son parcours ainsi que certains de ses dessins et croquis originaux, cette exposition propose une incursion dans l’univers créatif foisonnant de Christian de Portzamparc.


Paysage architectural, aquarelle sur papier, 1997, 75 x 54.5 cm.
© Christian de Portzamparc, ADAGP, Paris, 2022. ZOOM : cliquer sur l’image.

Christian de Portzamparc

Lauréat 2022 du Grand Prix d’Architecture de l’Académie des beaux-arts (Prix Charles Abella)

Christian de Portzamparc commence à se faire connaître par l’ensemble de logements des Hautes Formes à Paris en 1979, construit autour d’une rue qu’il crée et devient célèbre avec la construction de la Cité de la Musique en 1995, un projet comprenant des salles de concert de différentes capacités, un Musée de la Musique et des unités de logement. Il est le premier architecte français à recevoir le Prix Pritzker en 1994. En 2004, le Grand Prix d’Urbanisme lui est décerné et en 2018, la Japan Art Association lui remet le « Praemium Imperiale » dans la catégorie architecture, pour ses réalisations artistiques et son rayonnement international. 

Son travail est reconnu pour ses qualités distinctives, des formes audacieuses, une démarche artistique et sa créativité de peintre aquarelliste. Son œuvre, en France comme à l’étranger, est marquée par de nombreuses réalisations dédiées à la musique et la danse et par sa vision urbanistique. Il accorde une grande importance à l’interaction entre l’espace urbain et l’être humain. Sans pour autant rejeter la forme, il souligne que son but n’est pas uniquement la réussite esthétique.

Toute forme, dans ce qu’il crée, doit se confronter à plusieurs bonnes raisons d’exister : un meilleur usage et un plus grand confort, la capacité de rendre heureux et d’ouvrir à des sentiments poétiques, une connexion avec le site de construction existant. Christian de Portzamparc n’a jamais séparé architecture et urbanisme. Construire un quartier est pour lui une mission fondamentale. Il a renouvelé la vision de la structure urbaine à travers une méthode de conception qu’il a nommée « îlot ouvert » et qu’il a mise en pratique dans le quartier Masséna (Paris XIIIème). Le concept est aujourd’hui utilisé dans de nombreux projets de développement urbain.

Parmi ses œuvres majeures comptent notamment Nexus II, un complexe résidentiel à Fukuoka au Japon (1991), la Tour LVMH ainsi que deux gratte-ciels à New York (1999 et 2015), la Philharmonie Luxembourg (2005), la Cité des Arts, un complexe culturel à Rio de Janeiro (2013), Paris La Défense Arena, un stade couvert à Nanterre aux portes de Paris (2017), ainsi que le Grand Théâtre de Casablanca (2019) et l’Opera House de Shanghai (2020).

Il a livré récemment de vastes projets en Chine, dont le grand Centre Culturel de Suzhou (2021) et le Centre national des congrès chinois (2022), ainsi qu’en France, comme la tour de la cyber sécurité à La Défense (2021) et le Campus Universitaire de La Sorbonne Nouvelle à Paris (2022). Ses derniers ouvrages, Les dessins et les jours et Portzamparc Buildings, sont parus respectivement en France aux éditions Somogy en 2020 et aux Etats-Unis aux éditions Rizzoli en 2018.
 


La Roquette, feutre sur papier, 86.5 x 86.5 cm.
© Christian de Portzamparc, ADAGP, Paris, 2022. ZOOM : cliquer sur l’image.

Centre culturel de Suzhou, aquarelle sur papier, 42 x 29.7, 2013.
© Christian de Portzamparc, ADAGP, Paris, 2022. ZOOM : cliquer sur l’image.

Centre culturel de Suzhou, Chine, vue de nuit sur le lac.
© Christian de Portzamparc, ADAGP, Paris, 2022. ZOOM : cliquer sur l’image.

Informations pratiques

Pavillon Comtesse de Caen
27 quai de Conti - Paris 6e
Entrée libre. Ouvert du mardi au dimanche de 11 heures à 18 heures
Dernier accès à 17h30

Exposition ouverte du 8 décembre 2022 au 22 janvier 2023

L’exposition sera exceptionnellement fermée du samedi 24 décembre 2022 inclus au dimanche 1er janvier 2023 inclus.

Portzamparc à l’Institut pour le Prix Charles Abella

8 décembre 2022
Académie des beaux-arts


Rio – aquarelle et crayon sur papier (1994) 60,5 x 50 cm.
© Christian de Portzamparc, ADAGP, Paris, 2022. ZOOM : cliquer sur l’image.

Christian de Portzamparc est lauréat du Prix Charles Abella 2022, décerné par l’Académie des beaux-arts. A cette occasion, 27 dessins des projets de l’architectes sont présentés à l’Institut de France (Paris VIe). Jusqu’au 22 janvier 2023.

L’exposition à l’Académie des beaux-arts à Paris offre la découverte de certains dessins et croquis originaux, de maquettes présentant les 27 projets emblématiques du parcours de Christian de Portzamparc et propose une incursion dans l’univers créatif foisonnant du lauréat du Prix Charles Abella 2022.

Le Grand Prix d’Architecture de l’Académie des Beaux-Arts – Prix Charles Abella est un prix international décerné à un architecte pour l’ensemble de son parcours. À l’image des distinctions qu’elle attribue dans d’autres disciplines, l’Académie entend, par l’attribution de ce prix, saluer l’exemplarité d’une trajectoire dans le domaine architectural.

En 2021, le prix avait été attribué à l’architecte franco péruvien Henri Ciriani et, en 2019, à l’architecte portugais Alvaro Siza Vieira.

Le jury de l’édition 2022 était composé de Madame Anne Démians et de Messieurs Marc Barani, Bernard Desmoulin, Pierre-Antoine Gatier, Dominique Perrault, Alain Charles Perrot, Jean-Michel Wilmotte et Aymeric Zublena, membres de la section d’architecture de l’Académie des beaux-arts. Prix Charles Abella

Les 27 projets de Christian de Portzamparc présentés au Pavillon Comtesse de Caen de l’Institut de France à Paris retracent les grandes étapes de son travail sous l’angle des études de projets et du processus de création.

L’exposition fait la part belle aux réalisations d’équipements culturels, logements, bureaux, projets urbains mais montre aussi des concours ou des projets stoppés qui illustrent tout autant la cohérence de la démarche de l’architecte.

Chroniques d’architecture, 8 décembre 2022.

Le Centre National Chinois des Congrès


Centre National Chinois des Congrès.
© Christian de Portzamparc. ZOOM : cliquer sur l’image.

Centre National Chinois des Congrès. Jardin bijou.
© Christian de Portzamparc. ZOOM : cliquer sur l’image.

Situé dans le parc olympique, ce nouveau centre de congrès comporte de vastes surfaces d’expositions, d’espaces événementiels, et de réceptions pour accueillir de futures rencontres et sommets internationaux des chefs d’Etat en Chine.

Le volume et la longueur exceptionnelle de ce bâtiment a conduit Christian de Portzamparc à dessiner une façade à l’incurvation concave complétée par un immense auvent accueillant.

Cette incurvation permet ainsi d’unifier la façade, d’offrir à ce grand objet architectural douceur et solennité, une perception de début et de fin.

Le bâtiment est terminé à l’extérieur et les intérieurs seront livrés en mars 2023. Il a abrité pendant toute la durée des Jeux Olympiques le centre principal des médias.

Christian de Portzamparc au micro de Philippe Candeloro

Lors de cet entretien, découvrez l’histoire de ce bâtiment et son évolution.

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)