vous etes ici : Accueil » NOTES » Pierre Klossowski, Du signe unique. Feuillets inédits par : PileFace.com
  • > NOTES

Pierre Klossowski, Du signe unique. Feuillets inédits

D 30 janvier 2019     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Du signe unique. Feuillets inédits

Pierre Klossowski

Les Petis Matins éd., coll. "Les grands soirs"
ISBN 978-2-36383-255-9
Date de parution 18/10/2018
152 p., 12 euros

Un recueil de textes inédits de l’écrivain et peintre Pierre Klossowski (1905-2001).

En 1961, Pierre Klossowski entame une réflexion sur sa trilogie romanesque, Les Lois de l’hospitalité, en se concentrant sur le personnage de l’épouse : la « femme unique ».
Chaque jet d’écriture occupe un feuillet ou une série de feuillets, esquisse une théorie de la pensée, du langage, de la communication, fondée sur la singularité du fantasme et l’altérité de la relation conjugale. Dans une langue d’une intensité rare, l’essai philosophique se détache progressivement de l’univers fictionnel.

Pierre Klossowski (1905-2001), écrivain, traducteur et peintre, est une figure majeure de la vie intellectuelle et artistique du XXe siècle. Frère du peintre Balthus, il a formé sa culture cosmopolite dans la proximité de Rilke et de Gide. Son oeuvre écrite a marqué plusieurs générations de penseurs et d’écrivains, tels Barthes, Bataille, Butor, Deguy, Deleuze, des Forêts, Foucault, Lacan, Millot, Perros… Les cinéastes Raoul Ruiz, Pierre Zucca, Alain Fleischer et Pierre Coulibeuf ont adapté son « théâtre de société ». Son oeuvre dessinée est exposée dans les musées les plus importants et lui vaut une reconnaissance internationale.

Édition de Guillaume Perrier, spécialiste de littérature française du XXe siècle.

Voir le site de l’éditeur…

*

On peut lire sur en-attendant-nadeau.fr un article sur cet ouvrage :

Un supplément énigmatique à l’œuvre de Pierre Klossowski", par Yannick Haenel

Les éditions Les Petits Matins font paraître Du signe unique, des feuillets inédits rédigés par Pierre Klossowski en marge des livres entre 1960 et 1965. Ni brouillons, ni variantes, ces auto-commentaires méditatifs ne sont pas loin d’inventer un genre.


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)