vous etes ici : Accueil » NEWS » Melville, un auteur pour demain, par Claude Minière, essayiste par : PileFace.com
  • > NEWS

Melville, un auteur pour demain, par Claude Minière, essayiste

D 3 août 2018     C 1 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


1 Messages

  • Albert Gauvin | 22 mars 2019 - 00:10 1

    Triton

    Le titre de l’essai de Claude Minière nous interroge : ce monument de la littérature qu’est Hermann Melville ne serait-il toujours pas lu à l’heure de la parution cette même année de la nouvelle traduction en français par Philippe Jaworski de Moby-Dick ou le cachalot (Coll. Quarto, Gallimard) ? Ou ne serait-il toujours pas "compris", alors même qu’il a créé deux poncifs : la baleine blanche et I would prefer not to. Ce n’est pas un paradoxe tant l’essai de Claude Minière révèle la singularité et la solitude de l’écrivain américain, position ne pouvant pas être démentie par la gloire posthume et qui se fortifie dans l’œuvre même. L’intuition de Minière est poétique parce qu’elle met sur le même plan l’itinéraire biographique, la fortune critique et le sens de l’œuvre qui est d’affronter l’obscurité et d’y descendre en profondeur. C’est alors que nous saisissons qu’à travers cet essai sur Melville, c’est la définition de la littérature à laquelle tend Minière qui nous est proposée. Frédéric Valabrègue, poezibao.

    LIRE AUSSI : L’ART DE TOUCHER LE CLAVIER (entretien de Claude Minière avec Christian Tarting


Rechercher




Mots-clés

Melville (Herman) 2018