vous etes ici : Accueil » NOTES » L’art et l’espace au musée Guggenheim de Bilbao par : PileFace.com
  • > NOTES

L’art et l’espace au musée Guggenheim de Bilbao

D 1er décembre 2017     C 0 messages Version imprimable de cette Brève Version imprimable   

Art et espace

L’art et l’espace au musée Guggenheim de Bilbao, du 5 décembre 2017 au 15 avril 2018.


Eduardo Chillida, Consejo al espacio V, 1993.
Musée Guggenheim de Bilbao. Zoom : cliquez l’image.

L’art et l’espace est une exposition ambitieuse qui prend comme référence la collaboration réalisée en 1969 par l’artiste basque Eduardo Chillida et le philosophe allemand Martin Heidegger ; collaboration qui a abouti à la publication d’un livre d’artiste à partir duquel ce projet prend également son titre. En mettant à jour et en développant les concepts présents dans le dialogue de Heidegger et Chillida, l’exposition propose plus d’une centaine d’œuvres d’artistes internationaux et se présente comme une relecture de l’histoire de l’abstraction au cours des six dernières décennies.

L’étude des propriétés de l’espace a été l’un des piliers de l’art du XXe siècle et se poursuit jusqu’au XXe siècle. Vous pouvez identifier certains de ses moments clés dans l’histoire récente de la sculpture basque et, en particulier, dans la carrière d’artistes tels que Chillida ou Jorge Oteiza, qui a obtenu une reconnaissance internationale à un moment où d’autres mouvements européens tels que le Espacialismo y Zero ont proposé des stratégies alternatives pour explorer des problèmes similaires. En particulier, l’exploration des propriétés de l’espace par Chillida l’amène à prendre part à diverses collaborations avec des philosophes et des poètes du prestige de Gaston Bachelard, de Martin Heidegger, de René Char et d’Octavio Paz, entre autres. L’exposition L’art et l’espace du Musée Guggenheim de Bilbao a pour but d’analyser ce dialogue culturel, de l’élargir à la fois historiquement et géographiquement, et de retracer sa persistance dans les pratiques contemporaines.

La collaboration entre Chillida et Heidegger, qui a conduit à la publication en 1969 du livre de l’artiste à Saint-Gall, L’Art et l’Espace [1], l’une des collaborations les plus stimulantes jamais vues entre un artiste et un philosophe, constitue le noyau conceptuel de l’exposition. Heidegger a enregistré, pour l’occasion, ses mots dans un ensemble de pierres lithographiques, tandis que Chillida a créé une série de lithocollages pour les accompagner. Avec ces œuvres et les pierres dédicacées par Heidegger, l’exposition illustrera les débats sur l’espace de cette époque avec des œuvres d’Anthony Caro, d’Agostino Bonalumi, de Sue Fuller, de David Lamelas, de Sol LeWitt, de Richard Long, de Robert Motherwell, de Bruce Nauman et de Pablo. Palazuelo, James Rosenquist, Nobuo Sekine et Lee Ufan. La présence d’œuvres tardives de Naum Gabo (une figure clé du constructivisme qui a marqué le centre de l’espace pur adopté par la sculpture abstraite), Lucio Fontana (père fondateur du mouvement spatial, dont la mort est survenue peu avant la publication de The Art et espace) et Jorge Oteiza (un artiste pionnier qui a revendiqué le concept de chômage dans la sculpture) rappelleront des incursions antérieures dans le domaine des arts plastiques modernes, qui pourraient bien avoir été le prélude à la perspective de Heidegger sur ce sujet.

Traçant un chemin qui combine l’approche chronologique et thématique, l’exposition permettra d’aborder les fondements culturels de la question philosophique de l’espace, avec des notions scientifiques qui font déjà partie de la vie quotidienne, comme les trous noirs, la conquête du spectre, la physique électromagnétique et quantique, pour n’en citer que quelques-uns. Ainsi, dans le contexte contemporain, nous pouvons voir des œuvres des artistes Vija Celmins, Nina Canell, Vija Celmins, Angela de la Cruz, Olafur Eliasson, Marcius Galán, General Idea, Maria Elena Gonzalez, Isa Genzken, Robert Gober, Peter Halley, Cristina Iglesias Agnieszka Kurant, Julie Mehretu, Anna Maria Maiolino, Asier Mendizabal, Jean-Luc Moulène, Matt Mullican, Ernesto Neto, Ivan Navarro, Rivane Neuenschwander, Damian Ortega, Alyson Shotz, Susana Solano, Sergio Prego et Zarina

L’exposition sera également accompagnée par la publication d’un catalogue généreusement illustré, qui a été contribué avec des textes et des documents par les artistes Peter Halley, Marcius Galan, Agnieszka Kurant, Asier Mendizabal, Bruce Nauman, Damian Ortega, Alyson Shotz, Lee Ufan et Zarina, ainsi que la philosophe et écrivain Sara Nadal-Melsió et le conservateur de l’exposition, Manuel Cirauqui.

Musée Guggenheim de Bilbao


Eduardo Chillida, Hommage à Heidegger, 1970.
Zoom : cliquez l’image.

Eduardo Chillida, Hommage à Heidegger, 1994.
Zoom : cliquez l’image.

[1Cf. Martin Heidegger, Question III et IV, tel/gallimard, p. 269-276. (A.G.)


Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
  • Ajouter un document