4 5

  Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » SUR DES OEUVRES DE TIERS » « Le peuple de Manet » de Marc Pautrel en avant première
  • > SUR DES OEUVRES DE TIERS
« Le peuple de Manet » de Marc Pautrel en avant première

D 28 mars 2021     A par Viktor Kirtov - C 2 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


GIF

Edouard Manet, Le Matador saluant ‘(1866-1867)
ZOOM : cliquer l’image

Edouard Manet, Le Matador saluant est une huile sur toile réalisée par Édouard Manet entre 1866 et 1867 (113×171,1cm). Elle fait partie des œuvres de Manet refusées au Salon de Paris de 1866.

Le tableau est exposé au Met [1]. 5e Avenue, New York , sous le simple titre : « A Matador » avec la notice suivante :

Le matador est l’illustre Cayetano Sanz y Pozas (1821-1890), que Manet a vu en action lors d’un voyage en Espagne en 1865 - son unique visite, malgré une fascination de longue date pour l’art espagnol du XVIIe siècle. Cette toile, la première des peintures de figures en pied que Manet a réalisées après avoir étudié les œuvres de Velázquez à Madrid, a été réalisée à son retour en France. Contrairement aux précédentes représentations de toreros de l’artiste, Cayetano Sanz porte une véritable cape rouge. Manet a présenté ce tableau, ainsi qu’une vingtaine d’autres sur des thèmes espagnols, lors de son exposition personnelle dans un pavillon adjacent à l’Exposition universelle de 1867 à Paris.

Traduit avec www.DeepL.com

Edouard Manet est largement présent au Met :

VOIR ICI.

Aussi au Met, ce dessin [2] « Edouard Manet, assis, tenant son chapeau » vers 1865, par Edgar Degas :


Edouard Manet, assis, tenant son chapeau par Degas,. vers 1865
ZOOM : cliquer l’image
GIF

Noté par Marc Pautrel à propos de Manet

Parlant de son roman L’Éternel Printemps. :

« J’ai composé des portraits, un peu à la façon de peintres comme Édouard Manet. J’ai essayé de laisser une trace en saisissant une sorte de couleur impossible et qui est propre à chaque corps. »

Marc Pautrel, entretien avec Velimir Mladenovic, Quinzaines,01/09/2019

A La Librairie Mollat à Bordeaux avec Philippe Sollers à l’occasion de la sortie de son Roman Medium :

Ph. S. : « Sur la technique du roman, enfin : "Les portraits, tout est là. Il faut portraiturer. Un peintre qui sait faire des portraits, c’est très rare. C’est là où Manet est grandiose, et Bacon, et Picasso", "Les portraits ça vient du français, avec la bibliothèque française : Saint-Simon, La Rochefoucauld, Retz, Proust."

Propos recueillis par Marc Pautrel

GIF

Le peuple de Manet

GIF
GIF

(Ed. Gallimard, coll. L’Infini, 2021)

Son heure semble arrivée. Soudain la mort surgit au loin, elle fond sur lui au galop, elle l’atteindra bientôt. C’est une charge de cavalerie qui remonte toute la rue. Manet a voulu voir les émeutes de trop près. Ne t’approche pas des troubles, lui avait pourtant dit son père, mais il a dix-neuf ans, il est un jeune chien fou, il veut toucher les choses du doigt, sentir la colère populaire contre le coup d’État, les manifestations, les cris, les pillages, les barricades en flammes.

EN LIBRAIRIE LE 3 JUIN 2021

GIF

Avant Manet, Marc Pautrel s’était intéressé à un autre peintre : Chardin (1699-1779), dans son livre « Les saintes écritures – vie de Jean-Siméon Chardin " une biofiction " où il nous introduisait dans l’univers du peintre, Marc Pautrel y avait choisi de se concentrer sur les œuvres de l’artiste plutôt que sur les événements de sa vie. Se trouvent ainsi minutieusement décrits les tableaux qui ont valu la postérité à Chardin, lui qui peignait dans un genre situé au plus bas de la hiérarchie des genres : la nature morte.

Un petit panier d’osier d’un doigt de profondeur, est rempli de prunes sombres, de l’espèce quetsche d’Italie, séparées les unes des autres par leurs feuilles disposées en tapis, et les prunes les plus hautes sont de couleur changeante sous l’effet des reflets, violet orangé, et l’une réfléchit tellement la lumière qu’elle semble grise, alors que les prunes du dessous sont très sombre et quasiment bleu nuit.

Là, le titre « Le peuple de Manet » suggère plutôt que Marc Pautrel va s’intéresser aux portraits de Manet, ce que semble aussi confirmer la reproduction du « Matador saluant » figurant sur une épreuve en correction.

,

GIF

A propos de l’auteur

Marc Pautrel est né en 1967. Après des études de droit, il a décidé de se consacrer à l’écriture. Il a publié huit romans aux Éditions Gallimard dans la collection « L’Infini » : L’homme pacifique (2009), Un voyage humain (2011), Polaire (2013), Orpheline (2014), Une jeunesse de Blaise Pascal (2016), La sainte réalité (2017), La vie princière (2018) et L’éternel printemps (2019).

GIF

Marc Pautrel sur pileface (sélection)

Au temps des cerisiers en fleurs avec Ozu et Marc Pautrel

GIF

L’éternel printemps de Marc Pautrel

GIF

Marc Pautrel en résidence d’auteur à Jérusalem

GIF

La vie princière de Marc Pautrel

GIF

Sollers vu par un de ses auteurs, Marc Pautrel

GIF

La sainte réalité. Vie de Jean-Siméon Chardin

GIF

Carnet de Marc Pautrel

GIF

Yasujirô Ozu/Marc Pautrel - cinéma/roman

GIF

Marc Pautrel sur la toile

Le site de Marc Pautrel
Sur Twitter


[1Metropolitan Museum of Art, New York (USA)

[2Dessin (graphite et crayon noir sur papier de Chine), 33,1 x 23cm

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


2 Messages

  • Viktor Kirtov | 9 avril 2021 - 23:16 1

    GIF
    GIF

    Couverture avec bande illustrée du roman "Le peuple de Manet" par Marc Pautrel, à paraître le 3 juin chez Gallimard dans la collection L’Infini.

    GIF


  • Viktor Kirtov | 3 avril 2021 - 14:27 2

    GIF
    GIF
    GIF
    GIF

    ZOOM : cliquer l’image
    GIF

    Les premiers mots :


    La mort, à présent, qui surgit au galop. Elle est là, elle vient le frapper. […]

    Marc Pautrel a dévoilé le manuscrit autographe de la première page de son le roman "Le peuple de Manet" à paraître dans deux mois chez Gallimard, en même temps que l’incipit :

    Son heure semble arrivée. Soudain la mort surgit au loin, elle fond sur lui au galop, elle l’atteindra bientôt. C’est une charge de cavalerie qui remonte toute la rue. Manet a voulu voir les émeutes de trop près

    Et aussi :


    Ne t’approche pas des troubles, lui avait pourtant dit son père, mais il a dix-neuf ans, il est un jeune chien fou, il veut toucher les choses du doigt, sentir la colère populaire contre le coup d’État, les manifestations, les cris, les pillages, les barricades en flammes."

    Cadrage historique :


    Coup d’Etat 1851 / Cavalerie d’Allonville dans les rues de Paris, le 2 décembre 1851
    Gravure ancienne. Anonyme. 1851 ou 1852
    ZOOM : cliquer l’image
    GIF

    2 décembre 1851
    Coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte
    En 1851, le neveu de Napoléon le Grand choisit le 2 décembre, anniversaire du sacre de son oncle et de la bataille d’Austerlitz, pour conduire le coup d’État qui lui permettra de passer du statut de prince-président à celui d’Empereur des Français.
    Il prend acte de l’échec flagrant de la IIe République, qui a trahi ses idéaux en massacrant le peuple. Elle était de toute façon vouée à disparaître et beaucoup de ses représentants songeaient à une restauration monarchique. Ils ont été pris de vitesse par le président de la République, futur Napoléon III.

    *

    Et le 12 mars, Marc Pautrel saluait également la nouvelle acquisition du musée d’Orsay, ’acquisition par préemption d’un tableau d’Édouard Manet "Tête de jeune homme d’après l’Autoportrait de Filippino Lippi" (1853).


    Très beau "Tête de jeune homme d’après l’Autoportrait de Filippino Lippi" (1853) par Édouard Manet, nouvelle acquisition du @MuseeOrsay
    Vivement la réouverture du musée, les Manet nous manquent tellement ! https://musee-orsay.fr/fr/collections