Sur et autour de Sollers
vous etes ici : Accueil » THEMATIQUES » Tribune des lecteurs / Tribune libre » "Dans l’œil du désastre. Créer avec Fukushima" (Michaël (...)
  • > Tribune des lecteurs / Tribune libre
"Dans l’œil du désastre. Créer avec Fukushima" (Michaël Ferrier)

D 23 janvier 2021     A par Viktor Kirtov - Michaël Ferrier - C 0 messages Version imprimable de cet article Version imprimable    ................... PARTAGER . facebook


[...] je sors le 18 février un livre collectif sous ma direction, intitulé Dans l’œil du désastre : créer avec Fukushima, aux éditions Thierry Marchaisse. C’est un « beau livre », comme on dit dans le milieu de l’édition (format 20 x 22cm, au lieu du format essai 14 x 20,5 cm), mais aussi, je l’espère, dans un sens plus général : 125 illustrations, papier couché mat donnant un très beau rendu, impression non pas numérique mais offset… Les éditions Thierry Marchaisse ont fait un travail magnifique. Surtout, une trentaine d’artistes vivants, certains de réputation mondiale, qui disent tout ce que l’événement nommé « Fukushima » a changé pour eux, dans leur art et dans leur vie. Le livre ne prétend pas à l’exhaustivité, mais il n’y a à ma connaissance pas d’équivalent à l’heure actuelle, même en langue anglaise ou japonaise, pour découvrir les artistes de la « génération Fukushima ». Je vous mets en pièce jointe une présentation et la couverture pour que vous puissiez vous faire une idée.

Et puis deux autres livres à venir… dont je vous parlerai plus tard.

En attendant, une belle année à vous, en spirale !

Michaël Ferrier

*

• Le 11 mars 2011, Il y a bientôt dix ans, un tremblement de terre et un tsunami engendraient la plus grave catastrophe nucléaire du XXIe siècle à la centrale de Fukushima, au Japon.

• Les travaux de décontamination sont loin encore d’être finis. L’extraction des combustibles qui gisent au fond des réacteurs 1, 2 et 3 n’a pas encore commencé et Tepco, qui exploitait la centrale, prévoit d’en voir le bout entre 2040 et 2050… Au mieux.

• Autre casse-tête : la gestion des eaux contaminées, notamment celles envoyées en permanence dans les installations pour refroidir le cœur des réacteurs endommagés. Elles sont ensuite stockées dans des cuves, qui devraient arriver à saturation en 2022.

*

« Il existe, au cœur des pires cyclones, une zone de vents calmes et de temps éclatant, troublée occasionnellement par quelques rafales, mais où il n’y a pas de précipitations et où le ciel bleu est visible à travers le voile radieux des nuages. Phénomène singulier : on l’appelle l’œil du cyclone. Les artistes sont l’œil du cyclone. Vents violents, pluies torrentielles, vagues dévastatrices se déchaînent tout autour : ils restent calmes dans la tourmente et font apparaître, au centre de la circulation cyclonique, une zone provisoire de discernement et d’émerveillement, d’autant plus délicate qu’elle est fragile, d’autant plus précieuse qu’elle est précaire. » Michaël Ferrier

Les entretiens et l’iconographie réunis ici forment un corpus exceptionnel. Pour la première fois des artistes japonais de la « génération Fukushima » dialoguent avec des artistes français. Ils disent ce qu’a changé pour eux la catastrophe du I I mars 2011, aussi bien dans leur pratique artistique que, de manière plus large, dans leur façon d’être au monde ou de le concevoir.
MICHAËL FERRIER est écrivain et professeur à l’université Chuo (Tokyo), directeur du groupe de recherches Figures de l’Etranger. Depuis Fukushima, récit d’un désastre (Gallimard, 2012, prix Edouard-Glissant), il n’a cessé de réfléchir à cette catastrophe et à ses implications culturelles, politiques et artistiques.

AVEC LA PARTICIPATION DE : Hervé Couchot, Amandine Davre, Elise Domenach, Bénédicte Gorrillot et Clélia Zernik.


SOMMAIRE

PRÉFACE

8 Les artistes sont l’œil du cyclone. Michaël Ferrier

PAROLES D’ARTISTES

16 Le clou qui dépasse. Entretien avec ChimTPom (Clélia Zernik)

26 Danser sur un volcan. Entretien avec Aida Makoto (Clélia Zernik)

36 Le tremblement des valeurs. Entretien avec Ohmaki Shinji (Clélia Zernik)

50 Éloge de la cellule. Entretien avec Nawa Kôhei (Clélia Zernik)

60 Du monde flottant au monde tremblant. Entretien avec Sawaragi Noi (Clélia Zernik)

70 L ’art peut sauver le monde. Entretien avec Kawakubo Yoi (Amandine Davre, Michaël Ferrier)

88 Le daguerréotype : une ancienne technique et un nouveau langage. Entretiens avec Arai Takashi (Amandine Davre, Michaël Ferrier)

104 Fukushima : notre histoire. Entretien avec Fujii Hikaru (Clélia Zernik)

1 12 Le doigt pointé sur Fukushima. Entretien avec Kota Takeuchi (Michaël Ferrier, Clélia Zernik)

1 24 Dans l’œil de Godzilla. Entretien avec Yanagi Yukinori (Clélia Zernik)

PAROLES DE PHOTOGRAPHES

1 38 Donner à voir Fukushima. Table ronde avec Thierry Girard, Hélène Lucien, Minato Chihiro et

Marc Pallain (avec la participation de l’artiste Marie Drouet). Modérateur : Michaël Ferrier

PAROLES DE CINÉASTES

1 68 Filmer Fukushima. Table ronde avec Michaël Ferrier, Claude-Julie Parisot, Gil Rabier et Watanabe Kenichi. Modérateur : David Collin

1 84 Filmer ce qu ’on ne peut pas filmer. Entretien avec Suwa Nobuhiro (Elise Domenach)

FUKUSHIMA AU THÉÂTRE : PAROLES DE DRAMATURGES

1 94 Théâtre politique est une tautologie. Entretien avec Brigitte Mounier (Michaël Ferrier)

204 Kassandra Fukushima : la solution mythologique ? Entretien avec Jacques Kraemer (Bénédicte Gorrillot)

216 Tisser des filets sur le vide. Entretien avec Yoann Moreau (Michaël Ferrier)

226 20 mSv : les lieux meurent comme les hommes. Entretien avec Bruno Meyssat (Michaël Ferrier)

POSTFACE

238 L’inesthétique. Hervé Couchot

ANNEXES

248 Notes

264 Présentation des participants

269 Origine des textes et des images hors-texte

270 Remerciements

Editions THIERRY MARCHAISSE
http://www.editions-marchaisse.fr

*

Michaël Ferrier sur pileface

*

Un message, un commentaire ?

Ce forum est modéré. Votre contribution apparaîtra après validation par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • NOM (obligatoire)
  • EMAIL (souhaitable)
Titre
Ajouter un document
  • Lien hypertexte

    LIEN HYPERTEXTE (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)