La Divine Comédie : Entretiens avec Benoît Chantre (fiche documentaire)

(JPEG) Auteur : Philippe Sollers
Éditeur : Desclée de Brouwer & Gallimard (Folio)
1ère Publication : 2000-10
Genre : Entretien, 742 pages (Folio)

Sélection sur pileface
(GIF) Extraits & critiques
(GIF) Articles liés (avec mot-clé : Titre de l’ouvrage)

Présentation de l’éditeur
Quatrième de couverture Il faut rouvrir aujourd’hui La Divine Comédie. Les temps modernes nous cachaient Dante ; l’ère planétaire où nous sommes entrés le fait revenir dans toute son actualité. Dialogue tendu, cette nouvelle Comédie se déploie de cercles infernaux en ciels paradisiaques, en passant par les corniches du purgatoire : y apparaissent Rimbaud, Apollinaire, Proust, Bataille, Heidegger, Bacon et Picasso, mais aussi Péguy, Simone Weil, Matisse ou Cézanne, Bach et Mozart, sans oublier le pape Jean-Paul II. Chaque figure vient à son heure demander qu’on lui prête l’oreille et nous donne sa clé.
La Divine Comédie peut alors être entendue et nous livrer toutes ses richesses. L’histoire entière est convoquée, avant le jugement dernier, au tribunal de la justice et de l’amour. Les acteurs sont là, princes et ministres, papes coupables et martyrs, prostituées et bienheureuses, assassins et poètes.



Réagir à cet article


Commentaires